AEZADDY

AEZADDY

Achraf Boutigdad, de son vrai nom, naît à Salé en 1998. A un très jeune âge, il commence à écrire ses premiers textes et à explorer divers genres musicaux. Il compose alors dans sa chambre, puis en 2018 il décide de faire ses premiers pas sur le terrain musical en sortant sa première chanson « Vida ». Aezaddy s’est rapidement fait remarquer grâce à son style original et ses paroles percutantes. En 2020, il collabore avec divers producteurs internationaux réputés. Quelques jours après la sortie de « Bambina », la chanson est entrée dans les meilleurs classements et playlists Spotify et Deezer au niveau national et international.

AGHEROOMERS

AGHEROOMERS

Aghroomers est un groupe de rock progressif, basé à Rabat. Passionné par la fusion des genres et la musique expérimentale, l explore différents genres en comprenant et intégrant ainsi ces différentes perspectives à leur musique. Sur des textes écrits en darija, il fusionne les genres traditionnels (Gnawa, musique arabe et classique) et modernes (rock fusion et rock psycheledic). Chaque membre apporte sa propre perspective musicale au groupe. Aghroomers se trouve donc à une intersection de différents sons, mais également une union de cinq visions de la musique et de la vie. Il est intéressé par diverses cultures et le fait ressentir dans ses chansons.

AYOUB HATTAB

AYOUB HATTAB

Ayoub Hattab est né en 1990, et commence la musique en 2014. Passionné par la guitare et le chant depuis son plus jeune âge, il apprend ainsi à jouer en autodidacte, et est très influencé par l’indie pop et l’indie rock. En 2018, il remporte le prix du concours Hiba-Rec session rock, initié par la Fondation Hiba. Il fonde ainsi son premier groupe nommé Haraj avec lequel il sort deux titres et participe à plusieurs concerts dont le festival L’Boulevard. Ayoub lance sa carrière solo en 2019 et sort 4 titres dont un featuring avec la chanteuse Nada El Azhari. Ses deux derniers installent l’identité musicale indie pop-rock de l’artiste. Son succès grandit alors, fruit de l’âme indie et l’interprétation personnelle ne quittent pas l’œuvre musicale d’Ayoub Hattab, plus le plus grand plaisir de son public.

BNAT EL HOUARIYAT & ESRAA WARDA

BNAT EL HOUARIYAT & ESRAA WARDA

Bnat El Houariyat est un groupe de musique et de danse Chaabi et Houara de six femmes, fondé par Khadija el Warzazia, la band leader. Elles utilisent les voix et les instruments de percussions traditionnels marocains. Les chansons de Khadija sont romantiques, spirituelles et sociétales. Elles représentent le spectre brut de l’expérience humaine. Elle est connue pour ses fusions uniques de prose Gnawa dans un style musical dédié à l’éloge des esprits féminins. Bnat El Houariyat apporte l’ambiance des célébrations marocaine sur scène et est connu pour mettre le public en transe grâce à leur polyrythmes, appels et réponses, atteignant leur point culminant lors des concerts. Connu depuis 20 ans, la troupe agit tel un mentor sur la nouvelle génération en apportant de New York la danseuse Esraa Warda en 2017, donnant ainsi une touche de jeunesse au groupe. L’énergie de Bnat el Houariyat et Esraa Warda est contagieuse. Elles représentent le pouvoir des femmes nord-africaines et la transmission inter-générationnelle, tout en donnant au public la permission d’être libre sans inhibitions.

CRANKY

CRANKY

Youssef Tibhirt, surnommé « Cranky » est né en 1992 à Agadir. Il est artiste, producteur et ingénieur de son. En 2007, il crée le groupe de rap « THE MASTERS », et en 2012, son propre studio « ALPHA MUSIC STUDIO ». Il collabore avec divers artistes marocains tels que Mawatine, Rass Derb, Muslim ou encore Mazagan. En mai 2021, Cranky sort son premier album intitulé « Crash Project » en featuring avec plusieurs artistes tels que Mehdi Nassouli, Jbara, ou encore Djam. Cet album est un mélange entre musique électronique et une jolie touche marocaine.

DANIA

DANIA

Dania est une artiste marocaine. Elle propose un style musical d’un nouveau genre, mixant des influences RnB et trap. Ces deux styles lui parlent tout particulièrement en raison de l’énergie qu’ils dégagent. Elle traite de sujets qui lui tiennent à coeur, comme dans son morceau Rosy, dédiée à tous ceux qui se sentent perdus dans ce monde. Elle a collaboré avec Dj Van pour son projet « El hit », dont les retours du public ont été très positifs.

DRAGANOV

DRAGANOV

Avec plus de 415 000 abonnés sur YouTube et près de 43 millions de vues, la notoriété de Mr Draganov ne cesse de grandir. Ce jeune oujdi passionné de culture urbaine s’est lancé dans le rap en 2008 avec le groupe The Kings 48, qui signe alors un maxi nommé System Dawla. Deux ans plus tard, il s’émancipe et prend son envol. En 2014, il gagne haut la main la compétition Génération Mawazine et marque les esprits et enchaîne les opus dès 2016 : Khissous 1, SLLM (Soundz like L’Mirican) et Khissous 2, sorti en 2018. Draganov séduit autant le public que les producteurs et les rappeurs de la scène marocaine: il en accompagne plusieurs dans leur succès, à l’instar de Spleux, Sea, Krtass Nssa, Tagne, 7liwa, mais aussi et surtout El Grande Toto, qui reste à ce jour l’artiste avec lequel il a le plus collaboré. En 2019, il met en ligne l’EP Before Colors, en guise de teasing pour l’album tant attendu par ses fans, Colors, qui est sorti en 2021.

HIND ENNAIRA

HIND ENNAIRA

Hind Ennaira est une musicienne et artiste Gnawa, née à Essaouira en 1997. Elle est l’une des très rares joueuse de Guembri. Son surnom, « Bent Haoussa » lui a été donné par la confrérie des Gnawas du Maroc, faisant référence au peuple haoussa qui participe activement à la création de la culture Gnawa. Elle a joué dans de nombreux festivals et spectacles avec de nombreux grands maîtres gnawa. Hind se bat aujourd’hui pour diffuser le « gnawa féminin ». Cette musique ayant été jouée pendant des siècles uniquement par des hommes, Hind veut ainsi montrer le pouvoir des femmes arabes.

IZOURAN N-SAHARA

IZOURAN N-SAHARA

Izouran N-Sahara est un groupe de cinq musiciens originaires du désert du Maroc. Ils représentent la richesse et la diversité culturelle de Draa et M’hamid elghizlane dans le Sud-Est du Maroc. Ils fusionnent la musique traditionnelle des Amazighe à celle des Aaribs du désert du Sahara. Le groupe chante en langues Tamazight et Hassani, embrassant ainsi la diversité de la culture de leur région. Ils enregistrent leur album « Tisnant » au studio « Hit the road », produit par Adrian Parzentny de Pologne.

KAWTAR SADIK

KAWTAR SADIK

Kawtar Sadik est née à Agadir où elle y développe dès son plus jeune âge, une passion pour la musique. Elle s’installe à Casablanca où elle perfectionne son talent grâce à des performances, soirées, festivals, et résidences artistiques. Polyvalente, elle est dotée d’une capacité à marier les différents styles grâce à son sens musical inné.
Animée par le goût de la richesse musical, elle peut chanter du rock comme du rap, des chansons arabes et berbères en fusion. Sa voix mélodieuse lui permet de survoler les mélodies instrumentales et compositions électroniques. Ainsi, Kawtar Sadik insuffle une nouvelle vie au style musical traditionnel marocain.

LEIL

LEIL

Née à Rabat, Leil commence à jouer de la guitare à l’âge de 13 ans. Elle tombe amoureuse du chant et commence à écrire des chansons. Tous les jours, elle s’enferme dans sa chambre et passe des heures à approfondir cette passion. La musique a toujours été un outil d’évasion, un mode d’expression soigné. Elle maîtrise la façon de lier ses émotions à ses créations. Leil aimerait que ses chansons agissent comme une thérapie sur son public. Sa voix unique est habilement mixée à l’afrobeat, le dancehall, la pop et le R&B produits par son mari Ramoon. Sa créativité et ses choix stratégiques lui ont permis d’acquérir un public de plus en plus nombreux au fil des mois.

LORD MEHDI

LORD MEHDI

Mahdi Mrah aka Lord Mehdi est un rappeur, producteur et ingénieur. Passionné par tout ce qui touche à la musique, il commence à créer la sienne en 2010. Grâce à son style unique, Lord Mehdi s’est présenté au public et a été accueilli par une immense communauté. En 2016, il fait son retour après deux ans d’auto-formation, avec plusieurs collaborations fructueuses avec des rappeurs Marocains comme « Ah Ah Ah » en featuring avec Mons ou encore « Capitaine » en featuring avec Negaphone.

MERYEM ABOULOUAFA

MERYEM ABOULOUAFA

Meryem Aboulouafa est né à Casablanca, et a été plongée très tôt dans la musique grâce à l’écoute des classiques rock et des grands classiques français. Elle se réfugie rapidement dans l’écriture en arabe et en français, qui lui permet de dompter ses propres tempêtes intérieures. Ses compositions, mais surtout ses rencontres lui ouvrent les portes, lui donnent accès au studio et elle peut ainsi de produire sur scène. Meryem se démarque par cette voix en accord parfait avec ses textes introspectifs. Une voix neuve, enveloppante et synonyme d’un torrent de passion.

NDRK

NDRK

NDRK, de son vrai nom Nader Khairi, est un producteur, compositeur et DJ marocain de musique électronique. En combinant une connaissance musicale profonde avec une sélectivité sonore instinctive, la musique de NDRK est une vision musicale complète qui brille dans les clubs et à la maison. Les disques de NDRK se sont frayés un chemin parmi les sets de grands noms, mais plus important encore, ont gagné leur attention.

URBAN FOLKLORE

URBAN FOLKLORE

Urban Folklore est un groupe de Jazz/ Ethnic basé à Rabat et formé en 2019. Le projet s’est créé autour de la rencontre des musiques folkloriques du monde et des musiques urbaines (funk, rock, jazz, electro…).
Urban Folklore prépare son premier EP constitué majoritairement de compositions originales. Urban Folklore est constitué d’un bassiste, un percussionniste, un guitariste, un batteur/chanteur et saxophoniste/claviériste, qui ensemble crée une musique enivrante et vibrante.